Dieu-aime-le-monde

24 mai 2019

Louange et adoration | Toute la création doit venir sous la domination de Dieu

 

Louange et adoration | Toute la création doit venir sous la domination de Dieu

Dieu a créé toutes choses ;
Il fait en sorte que toute chose
vienne sous Son règne, et se soumette.
Il commande toutes choses,
les contrôlant de Ses mains.
Êtres vivants, montagnes, rivières et hommes,
tous doivent venir sous Son règne.
Les êtres sur terre et dans les cieux
doivent se placer sous Sa domination.
Tous doivent se soumettre, sans aucun autre choix.
C'est Dieu qui l'a décrété, c'est Son autorité.

Dieu a créé toutes choses ;
Il fait en sorte que toute chose
vienne sous Son règne, et se soumette.
Tout est commandé par Dieu.
Il ordonne et classe toutes choses,
chaque chose est affectée à sa position,
classée par genre selon Son désir.
Les êtres sur terre et dans les cieux
doivent se placer sous Sa domination.
Tous doivent se soumettre, sans aucun autre choix.
C'est Dieu qui l'a décrété, c'est Son autorité.

Quelle que soit la grandeur d'une chose,
elle ne surpassera jamais Dieu.
Toutes choses servent l'homme créé par Dieu,
nulle n'ose Le défier
ni rien exiger de Lui.
La mission de l'homme, créature de Dieu,
est de remplir son devoir.
Qu'il soit maître ou roi de toutes choses,
peu importe son statut,
il demeure un tout petit humain sous Son règne.
Un être humain insignifiant, une créature de Dieu,
ne sera jamais au-dessus de Dieu.
Extrait de « Suivre l'Agneau et chanter de nouvelles chansons »

Téléchargez musiques chrétiennes gratuitement, des cantiques avec cinq types d'albums et six styles différents, vous apporteront des sentiments différents.

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.


23 mai 2019

Parole de Dieu « L'essence du Christ est l'obéissance à la volonté du Père céleste »

 

Parole de Dieu « L'essence du Christ est l'obéissance à la volonté du Père céleste »

Dieu Tout-Puissant dit : « Le Dieu incarné S'appelle le Christ, et le Christ est la chair revêtue de l'Esprit de Dieu. Cette chair ne ressemble à aucun homme qui est fait de chair. Cette différence tient au fait que le Christ n'est pas de chair et de sang, mais est l'incarnation de l'Esprit. Il possède à la fois une humanité normale et une divinité complète. Sa divinité n'est possédée par aucun homme. Son humanité normale sustente toutes Ses activités normales dans la chair, tandis que Sa divinité réalise l'œuvre de Dieu Lui-même. Que ce soit Son humanité ou Sa divinité, toutes deux sont soumises à la volonté du Père céleste. L'essence du Christ est l'Esprit, c'est-à-dire, la divinité. Par conséquent, Son essence est celui de Dieu Lui-même ; cet essence ne va pas interrompre Sa propre œuvre, et Il ne pourrait pas faire quelque chose qui détruise Sa propre œuvre, de même qu'Il ne va jamais prononcer des mots qui vont contre Sa propre volonté. »

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

22 mai 2019

« Le peuple du royaume des cieux » Comment les chrétiens peuvent-ils entrer dans le royaume de Dieu?

 

Film chrétien complet 2019 « Le peuple du royaume des cieux » Comment les chrétiens peuvent-ils entrer dans le royaume de Dieu ?

Le Seigneur Jésus a dit : « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux » (Matthieu 18:3). Le Seigneur Jésus nous a dit que seules les personnes honnêtes peuvent entrer au royaume des cieux : seules les personnes honnêtes peuvent être le peuple du royaume. Ce film nous raconte comment la chrétienne Cheng Nuo a fait l'expérience de l'œuvre de Dieu et a poursuivi l'objectif de devenir une personne honnête dans la vie.
Cheng Nuo est médecin. Même depuis qu'elle croit en Dieu, quand elle est confrontée, dans son quotidien, à une situation susceptible d'aller contre ses intérêts, elle ne peut toujours pas s'empêcher de mentir et de tricher. Confrontée à des épreuves et à des tribulations, elle se fait même des idées fausses et se plaint de Dieu, mais en cherchant inlassablement la vérité et en subissant le jugement et le châtiment des paroles de Dieu, elle finit par comprendre quelle est l'origine de son improbité et de sa nature égoïste, instable et satanique. Elle commence alors à s'attacher à chercher la vérité et à lutter contre la tendance qu'elle a à mentir et contre l'improbité qui est en elle. Par la suite, quand elle est arrêtée par le gouvernement communiste chinois alors qu'elle accomplissait ses devoirs, et alors qu'elle subit une torture épouvantable, elle est prête à mourir plutôt que de mentir et elle refuse de renier Dieu. Elle porte un témoignage magnifique et éclatant pour Dieu. Peu à peu, Cheng Nuo peut devenir une personne honnête, aimer Dieu sincèrement et Lui obéir. Quelle est donc réellement son histoire ?

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

21 mai 2019

Toutes choses sont dans la main de Dieu | Chant Chrétien avec paroles

 

Toutes choses sont dans la main de Dieu | Chant Chrétien avec paroles

I
Dieu a dit ces paroles :
Ce que Dieu dit compte et s'accomplira,
nul ne peut changer cela.
Que ce soit des paroles du passé ou à venir,
toutes s'accompliront, alors chacun verra :
C'est le principe des paroles de Dieu.
Tout dans l'univers est déterminé par Dieu.
Qu'est-ce qui n'est pas dans Ses mains ?
Tout ce que dit Dieu s'accomplira.
Qui peut changer la volonté de Dieu ?
L'alliance de Dieu sur la terre le pourrait-elle ?
Son plan ne cesse d'avancer.
Dieu travaille en tout temps.
Toutes choses sont dans Sa main.

II
Dieu travaille toujours sur Son plan de gestion.
(Il travaille et encore.)
Qui a le pouvoir de s'interposer ?
Dieu n'orchestre-t-Il pas toutes choses ?
L'état de ces choses aujourd'hui
fait partie de Son plan,
fait partie de Sa vision.
Tout dans l'univers est déterminé par Dieu.
Qu'est-ce qui n'est pas dans Ses mains ?
Tout ce que dit Dieu s'accomplira.
Qui peut changer la volonté de Dieu ?
L'alliance de Dieu sur la terre le pourrait-elle ?
Son plan ne cesse d'avancer.
Dieu travaille en tout temps.
Toutes choses sont dans Sa main.

III
Voilà ce qu'Il a prédéfini.
Qui peut l'imaginer ?
Son peuple écoutera Sa voix.
Tous ceux qui aiment vraiment Dieu
retourneront devant Son trône !
Son peuple écoutera Sa voix.
Tout dans l'univers est déterminé par Dieu.
Qu'est-ce qui n'est pas dans Ses mains ?
Tout ce que dit Dieu s'accomplira.
Qui peut changer la volonté de Dieu ?
L'alliance de Dieu sur la terre le pourrait-elle ?
Son plan ne cesse d'avancer.
Dieu travaille en tout temps.
Toutes choses sont dans Sa main.
Toutes choses sont dans Sa main.

Extrait de « Suivre l'Agneau et chanter de nouvelles chansons »

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

Posté par LUELLAMAGGIE à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2019

Spectacle chrétien « Au-delà de la Bible » (Discussion théâtrale)

 

Spectacle chrétien « Au-delà de la Bible » les gens peuvent-ils accéder au au royaume des cieux en s'en tenant simplement à la Bible ?

Xiang Yang works at a house church, and just like many religious believers, he thinks that God's words and work are all in the Bible, that believing in the Lord means believing in the Bible, that the Bible represents the Lord, and that if he abides by the Bible, he will enter the kingdom of heaven and gain eternal life. Brother Zhang Yi, who has just accepted God's work of the last days, has doubts about this view. The two engage in a humorous debate: Are all of God's words and work really in the Bible? Does the Bible really represent the Lord? By keeping to the Bible, can we enter the kingdom of heaven and gain eternal life? To find out the answers, please watch the crosstalk Going Outside the Bible.

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

Posté par LUELLAMAGGIE à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


19 mai 2019

Nouveau sketch chrétien - Vous êtes-vous vraiment repentis ? (sous-titres français)

 

Nouveau sketch chrétien - Vous êtes-vous vraiment repentis ? (sous-titres français)

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

Note spéciale : Cette production vidéo a été produite comme une ressource à but non lucratif par l'Église de Dieu Tout-Puissant. Les acteurs qui apparaissent dans cette production opèrent sur une base caritative, et n'ont en aucune façon été payés. Cette vidéo ne peut être distribuée à une tierce personne pour faire un bénéfice quelconque, et nous espérons que chaque personne la partagera et la distribuera en toute transparence. Lorsque tu la distribues, prends soin d'indiquer la source. Aucune organisation, groupe social ou individu n'a le droit d'altérer ou de dénaturer les contenus de cette vidéo sans le consentement de l'Église de Dieu Tout-Puissant.

Posté par LUELLAMAGGIE à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2019

Nouveau sketch chrétien - Pouvons nous entrer au royaume des cieux si nous obtenons le salut ?

 

Nouveau sketch chrétien - Pouvons nous entrer au royaume des cieux si nous obtenons le salut ? (sous-titres français)

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

Posté par LUELLAMAGGIE à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2019

« Dieu Lui-même, l’Unique IX Dieu est la source de vie pour toutes choses (III) » Partie 2

 

« Dieu Lui-même, l’Unique IX Dieu est la source de vie pour toutes choses (III) » Partie 2

Dieu Tout-Puissant dit : « Aucune chose ne peut être séparée du règne de Dieu et aucune personne ne peut se séparer de Son règne. Perdre Son règne et perdre Son soutien signifierait que la vie des gens, la vie des gens dans la chair disparaîtrait. Telle est l'importance de la détermination d'environnements de vie pour l'humanité par Dieu. Peu importe à quelle race tu appartiens ou dans quel territoire tu vis, que ce soit en Occident ou en Orient, tu ne peux pas te séparer de l'environnement de survie que Dieu a préparé pour l'humanité et tu ne peux pas te séparer du soutien et des ressources de l'environnement de vie qu'Il a établi pour les humains. Quels que soient tes moyens de subsistance, ce dont tu dépends pour vivre et pour soutenir ta vie dans la chair, tu ne peux pas te séparer du règne de Dieu et de Sa gestion. »

Lire plus d’articles sur la grâce de Dieu

L'Éclair Oriental, l'Église de Dieu Tout-Puissant a été créée à cause de l'apparition et de l'œuvre de Dieu Tout-Puissant, de la seconde venue du Seigneur Jésus, le Christ des derniers jours. Elle est composée de tous ceux qui acceptent l'œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours et sont conquis et sauvés par Ses paroles. Elle a été entièrement fondée par Dieu Tout-Puissant en personne et est conduite par Lui comme le Berger. Ce n'est pas du tout un homme qui en est le fondateur. Christ est la vérité, le chemin et la vie. Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu. Aussi longtemps que tu lis les paroles de Dieu Tout-Puissant, tu verras que Dieu est apparu.

16 mai 2019

Seul être une personne honnête est une vraie ressemblance humaine

Nous avons beaucoup échangé sur la manière d’être une personne honnête et ce que signifie être une personne honnête. Avez-vous maintenant compris que ce n’est qu’en étant une personne honnête qu’on peut faire preuve d’une vraie humanité, et que seule une personne honnête peut se conformer à la volonté de Dieu ? C’est là une question cruciale quand il s’agit d’apporter des changements à son tempérament de vie. Nous avons déjà dit que la vraie repentance consistait seulement à être une personne honnête. Que pensez-vous de cette interprétation ? Pourquoi dit-on cela ? Comprenez-vous ce que cela signifie ? Comment pouvons-nous évaluer si quelqu’un a connu des changements dans son tempérament de vie ? À vrai dire, on l’évalue en se demandant si la personne est honnête ou non. Si tu es une personne honnête, il y aura un changement dans ton tempérament de vie. Si tu n’es pas une personne honnête, il n’y aura pas de changement. Certains disent : « Je ne suis pas vraiment qualifiée pour être une personne honnête, mais je peux obéir à Dieu et me dépenser avec dévouement pour Lui. Cela signifie que j’ai connu un changement de mon tempérament de vie. » Diriez-vous que cela tient la route ? Celui qui croit en Dieu depuis de nombreuses années, qui peut se dépenser pour Lui et s’engager vraiment sur le bon chemin, mais qui n’est pas une personne honnête, fait-il vraiment preuve d’amour, d’obéissance et de dévotion vis-à-vis de Dieu ? Il dit qu’il est dévoué et obéissant vis-à-vis de Dieu. Mais cela tient-il la route ? Et s’il disait qu’il a été sauvé, ou qu’il comprend la vérité et qu’il est entré dans la réalité ? S’il n’est pas une personne honnête, il ne possède alors pas même une once de réalité. Tout d’abord, il n’est pas quelqu’un qui est obéissant envers Dieu. Ensuite, il y a sans doute beaucoup d’autres choses qui participent à la fa¬çon dont il se dépense pour Dieu et accomplit son devoir, parce que lui, il n’est pas honnête. Et s’il n’est pas une personne honnête, peut-il posséder une vraie humanité ? (Non.) C’est donc seulement en étant une personne honnête qu’on se repent authentiquement, et seule une personne authentiquement honnête peut apporter un changement dans son tempérament de vie. Vous comprenez maintenant ? (Oui.) Posez-vous maintenant la question : depuis combien d’années croyez-vous en Dieu, et êtes-vous vraiment des personnes honnêtes ?

Diriez-vous qu’une personne honnête peut mettre la vérité en pratique ou que quelqu’un de trompeur peut mettre la vérité en pratique ? Quelqu’un de trompeur peut-il vraiment pratiquer la vérité ? Si quelqu’un de trompeur pratique la vérité, il y aura sans doute de la dilution et il y aura des motifs et des objectifs personnels impliqués. Parce qu’il est quelqu’un de trompeur, il est toujours en train d’effectuer une transaction, et il veut toujours retirer un avantage quelconque et ne subir aucune perte. Ce que Dieu hait le plus, c’est la duplicité, la tromperie et les mensonges : donc, celui qui ment sans cesse et qui est capable d’essayer de tromper Dieu appartient au genre de personnes que Dieu hait le plus, et cela signifie que les personnes de ce genre ne peuvent pas être sauvées. Si donc vous voulez devenir des gens qui peuvent être sauvés par Dieu et qui sont authentiquement obéissants envers Lui, vous devez commencer par devenir des personnes honnêtes. Si des hommes ne sont pas honnêtes, Dieu n’est pas satisfait d’eux et ils ne seront pas comptés parmi la foule ; les hommes honnêtes ne sont pas seulement aimés de Dieu, mais aussi des hommes. Pourquoi les hommes aiment-ils les hommes honnêtes ? Certains hommes disent que les hommes honnêtes sont dignes de confiance, c’est un fait. Quand vous vous associez à eux, votre cœur est calme et stable ; vous n’avez pas de doutes, pas d’anxiétés au sujet de problèmes à venir, vous ne craignez pas qu’ils essaient de vous tromper ou de vous faire du mal. Le point principal, c’est que les hommes honnêtes s’efforcent d’aider les autres, ils ouvrent leur cœur aux autres, ils aident les autres à profiter. Dieu aime les hommes honnêtes parce que, en croyant en Dieu, les hommes honnêtes aiment la vérité et peuvent pratiquer la vérité ; ainsi, le Saint-Esprit œuvre sur eux. Quand le Saint-Esprit œuvre sur des hommes honnêtes, ils gagneront la grâce de Dieu, ils peuvent comprendre la vérité, ils peuvent vivre à la manière d’un homme sincère ; ainsi, les hommes aiment les hommes honnêtes. En plus, en s’associant à des hommes honnêtes, on peut aussi apprendre comment se conduire ; cela vous permet d’apprendre comment vous comporter, comment agir, comment pratiquer la vérité et, finalement, vous pouvez, avec eux, vivre à l’image d’un homme normal, vivre dans le style d’un homme normal. Alors pourquoi les hommes n’aiment-ils pas les hommes fourbes ? Pourquoi Dieu méprise-t-il les hommes fourbes ? Quels sont les comportements dégénérés des hommes fourbes ? Quelle est leur nature et leur essence ? Que peuvent-ils apporter aux hommes ? Essayez de comprendre cela ! Pour un homme fourbe, quelle est l’essence de leur tempérament corrompu ? Elle est extrêmement égoïste. Quel est le sens d’égoïste ? Cela signifie que tout est pour eux-mêmes, ils ne prennent pas les autres en considération, ils ne recherchent que leurs propres plaisirs, ils se moquent que les autres vivent ou meurent. Ce genre d’homme n’est-il pas l’homme le plus égoïste et méprisable ? (Si.) Alors dite-moi, si quelqu’un n’est pas un homme honnête et il exerce un pouvoir dans l’Église, les élus de Dieu en tireront-ils un quelconque bénéfice ? Il ne considère pas si les élus de Dieu peuvent ou non obtenir la vérité, si le fait qu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu portera ou non du fruit, si les élus de Dieu peuvent ou non entrer dans la réalité, si les élus de Dieu peuvent ou non entrer sur la bonne voie de foi en Dieu, s’ils peuvent ou non être sauvés. Voici ce qu’il considère : « Tant que j’ai du plaisir, (que) j’ai un statut, (que) je me démarque de tous les autres, (que) j’ai le contrôle sur tout le monde et (que) je suis satisfait, alors tout va bien ! » Tant que ses propres désirs charnels sont atteints, alors il en a terminé avec son travail, il ne prend pas en considération les conditions des élus de Dieu. N’est-ce pas l’essence principale d’un homme fourbe ? Alors, les hommes fourbes ne s’intéressent-ils qu’à eux-mêmes ? (Oui.) Donc l’essence même des hommes fourbes est (d’être) centré sur soi, (de) chercher les plaisirs de la chair pour eux-mêmes, (de) ne pas se préoccuper des sentiments des autres. Alors nous regardons à présent ces faux guides et antéchrists, sont-ils les hommes les plus fourbes ? Ils sont centrés sur eux-mêmes à tous les égards ; ils ne prennent pas en considération les intérêts des élus de Dieu. Tout ce que l’Église a de bon, ils en profitent en premier ; tout rôle à un statut élevé et un grand pouvoir, ils sont les premiers à s’en saisir. Ce genre d’homme n’est-il pas le plus égoïste ? L’homme le plus égoïste est l’homme le plus fourbe et le plus hypocrite, est-il correct de dire cela ? Prenez un bon père et une bonne mère, quel aspect d’eux les enfants admirent et approuvent le plus ? Le point principal, c’est qu’ils ne sont pas centrés sur eux-mêmes, ils ne vivent que pour leurs enfants, ils donnent tout à leurs enfants, tout ce qu’ils font, c’est pour leurs enfants, donc les enfants aiment ce genre de père et de mère. Pensez-vous qu’un bon père et une bonne mère traitent leurs enfants sincèrement et en y mettant tout leur cœur ? (Bien sûr que oui.)

Pour être un homme honnête, que faut-il posséder ? Ses paroles et ses actes doivent permettre aux autres d’en bénéficier, il ne devrait pas être centré sur lui-même, mais tenir compte des autres la plupart du temps. Ainsi, il peut faire preuve de considération pour les intentions de Dieu, renoncer à sa propre chair, endurer la souffrance et se résigner à se séparer de ce qu’il chérit pour satisfaire Dieu. À l’intérieur, un homme honnête aime les hommes et, parce qu’il aime les hommes, il peut aimer Dieu ; à l’intérieur, un homme fourbe s’aime lui-même et tout ce qu’il fait, c’est pour lui-même. Un homme honnête n’est pas égoïste : « Si vous avez des difficultés, alors je peux vous aider ; si vous ne comprenez pas la vérité, alors je peux communiquer avec vous, je peux vous communiquer tout ce que j’ai, tout ce que je comprends. » Il aide les autres de manière désintéressée, ne cherchant ni récompense, ni rétribution. Un homme fourbe, s’il fait une bonne chose pour vous, il s’en souviendra toute sa vie et si, un jour, vous ne le remboursez pas, il vous fixera du regard, voulant dire : « Vous m’êtes toujours redevable, quand me rembourserez-vous ? Où est votre conscience ? » Si un homme fourbe fait quelque chose pour quelqu’un d’autre, il s’en souviendra toujours dans son cœur, apparemment comme si l’autre lui devait énormément, ce qui, de toute une vie, n’est jamais entièrement remboursé. Est-ce la caractéristique d’un homme fourbe ? Vous regardez un bon guide, il a un cœur extrêmement bon, il est gentil, quelle est la caractéristique qui le distingue ? C’est qu’il est honnête. Un homme mauvais, faux guide, extrêmement mauvais, quelle est la caractéristique qui le distingue ? C’est la fourberie et l’égoïsme. Parce qu’il est très égoïste, il est fourbe. Si un homme est très honnête, il peut aimer les autres et peut aider les autres. La caractéristique qui distingue un homme bon, c’est l’honnêteté ; la caractéristique qui distingue un homme mauvais, c’est la fourberie et l’égoïsme. Plus quelqu’un est égoïste, plus il est trompeur, et plus il fait les choses pour son propre bénéfice, plus il est trompeur. Si l’action n’est pas accomplie pour lui, il n’use pas de tromperie ; si l’action est accomplie pour quelqu’un d’autre, il n’a pas besoin de se préoccuper d’user de tromperie. Prenons l’exemple de quelqu’un qui connaît des difficultés et qui est vraiment dans un état pitoyable. Vous aidez cette personne : avez-vous besoin d’user de tromperie ? On ne parviendrait à rien en usant de tromperie, donc, vous vous contentez d’aider cette personne, voilà tout. Les buts que quelqu’un de mauvais veut atteindre sont honteux ; c’est pour cette raison qu’il use de tromperies. S’il énonçait sans détour ses motifs et ses objectifs, les autres verraient qu’il est quelqu’un de mauvais, donc, il n’en parle pas parce que cela ne ferait pas bon effet. « Je dois tourner autour du pot pour que les autres aient une bonne impression de moi et, après cela, ils penseront que je suis quelqu’un de bien, ils m’aimeront, et mon but aura été atteint. » N’est-ce pas là ce que fait quelqu’un de trompeur ?

Pensez-vous que les hommes bons présentent bien quand ils parlent ou les hommes fourbes présentent bien ? Quand vous regardez tous les hommes du monde, celui qui a la meilleure consonance des mots, il est garanti que c’est cet homme qui est le plus fourbe. L’homme qui parle de manière directe et ne vous semble pas bon orateur, cet homme est relativement honnête, il est peut-être un homme bon, il peut vous aider. Cette évaluation est-elle correcte ? Le tempérament que Dieu fait connaître dans Son œuvre des derniers jours est juste, majestueux, courroucé ; nous pouvons voir que les paroles de Dieu sont directes, parfaitement justes ! Parce que les paroles de Dieu vont droit au nœud du sujet, faisant directement connaître la nature des hommes et la vérité réelle de Satan, certains hommes ne peuvent l’accepter et ont des notions ; certains hommes pensent même qu’il s’agit de maudire des hommes. En fait, il ne s’agit pas de maudire des hommes, il s’agit de dévoiler la vérité des choses. Vous ne pouvez pas l’accepter maintenant, attendez le jour où vous vous connaîtrez véritablement dans les paroles de Dieu ; vous aurez l’impression d’être vraiment un diable, vraiment impur, vraiment Satan. À ce moment-là, vous sentirez que les paroles de Dieu sont la vérité, (qu’) elles ne maudissent pas les hommes, encore moins (qu’elles) lancent des piques aux hommes. Alors plus les paroles sont directes, honnêtes, pleines de tacts, agréables à écouter ou raffinées, plus elles sont prononcées par des hommes honnêtes et plus elles sont pratiques. Plus le langage est plaisant à entendre, plus il contient des intrigues sournoises de Satan. Il y a un proverbe qui dit « des paroles mielleuses et une épée dans le ventre », c’est ce sens-là. Tous ceux qui peuvent dire les choses gentiment, et aussi avec beaucoup de tact, et causer des malentendus chez les gens, ce sont tous des hommes perfides. Ce genre d’homme a des intentions belliqueuses, il prête attention à la décoration et aux habits qu’il porte et fait très attention à sa propre image. Tous ceux qui font très attention à leur propre image, leur tempérament peut être décrit en quelques mots ; que sont-ils ? Extrêmement superficiels, hypocrites, doués pour les faux-semblants. Alors les hommes qui sont doués pour les faux-semblants doivent choisir les mots appropriés ; premièrement, ils doivent faire attention à leur façon de parler ; deuxièmement, ils doivent faire attention à leur style de langage ; troisièmement, ils doivent aussi faire attention à la décoration. Ainsi, plus les hommes appartiennent à Satan, plus ils parlent de manière perfide et sournoise. Il y a actuellement quelques personnages spéciaux qui pratiquent le langage à un tel degré qu’ils expriment certaines choses et vous laissent dans l’incapacité d’apprendre ; le sens peut être faiblement entendu, mais même si vous voulez le dire, vous ne le pouvez pas, qu’est-ce que cela explique ? Ce genre d’homme est extrêmement fourbe, il consacre beaucoup de pensées à son langage, donc il profère une sorte de langage qui ne peut être qu’à moitié compris. Toutefois, vous ne pouvez pas identifier le problème, vous voulez apprendre, mais vous ne le pouvez pas, vous ne pouvez pas saisir l’évidence. Cet homme qui appartient à Satan consacre tellement d’efforts au langage, n’est-il pas un homme extrêmement fourbe ? (Si.)

Comment vous exprimez-vous à l’heure actuelle ? Une personne demande à quelqu’un d’autre : « Qui est le meilleur membre de votre Église ? » Il le sait depuis longtemps, mais il ne veut pas dire de qui il s’agit. Il réfléchit : « Est-ce que je dois dire de qui il s’agit ? Qu’est-ce que cela lui ferait ? Quelle opinion cette personne aurait-elle de moi ? » Il y réfléchit beaucoup et, parce qu’il y réfléchit beaucoup, il ne dira rien. Il ne laissera rien échapper. Qu’est-ce que cela montre ? Qu’il pense activement. Il ne répond qu’après quelques minutes, et je dis : « Ne dis rien ! Quoi que tu dises, ce ne sera pas vrai. » Est-il correct de dire cela ? S’il avait répondu en deux ou trois secondes, ses paroles seraient venues du cœur et il aurait dit ce qu’il pensait vraiment sans plus de considérations. Voilà un homme honnête. S’il y pense un moment et répond seulement ensuite, alors ce qu’il dit a subi plus de considérations, et c’est une version diluée. Les choses ne sont-elles pas ainsi ? Les choses que vous dites ne subissent-elles pas elles aussi plus de considérations ? On y ajoute parfois des motifs personnels et des ruses, et cela rend les choses encore plus problématiques. Certains n’ajoutent qu’un peu d’émotion ou s’expriment un peu indirectement : cela peut encore passer. Mais si en plus ils ajoutent des motifs personnels ou des ruses, tout est gâché. Que faut-il faire, selon vous, pour être une personne honnête ? Si vous n’arrêtez jamais de réfléchir, est-ce bien ou mal ? (C’est mal.) Mais alors, comment pratiquer ? Dites immédiatement ce que vous avez sur le cœur : c’est comme cela que vous pourrez pratiquer. Même si vous dites les choses un peu franchement ou que votre formulation ne plaît pas, ce n’est pas grave. C’est comme cela qu’on pratique à être une personne honnête. Si vous prenez l’habitude de pratiquer de cette manière, la prochaine fois que vous vous mettrez à réfléchir longuement sur quelque chose, vous vous direz : « J’étais en train de réfléchir un peu trop, et c’est malhonnête. Le résultat est impur, compliqué et dilué. » Bientôt, toutes les fois que vous réfléchirez longuement, vous pourrez vous en rendre compte. Et lorsque vous direz des mensonges, il vous sera très facile de vous en rendre compte et vous vous direz : « J’ai menti. » Pouvez-vous mettre cela en pratique ? Par exemple, quelqu’un vous dit : « Qui est le meilleur membre de votre Église, qui cherche la vérité le plus, qui est une personne relativement honnête, qui peut échanger sur la vérité ? » Êtes-vous capable de répondre immédiatement ? Si vous voulez répondre immédiatement, cela pose plusieurs problèmes qu’il faut résoudre. Le premier, c’est que vous n’êtes soumis aux contraintes d’aucune personne, d’aucune chose, ni d’aucun évènement. Il n’y a pas de doute et vous n’avez pas réfléchi aux conséquences de ce que vous allez dire (il faudrait d’abord s’y être préparé), et vous n’avez pas peur d’offenser quelqu’un, vous ne faites que dire la vérité. Chez certains, dès qu’ils réfléchissent à ce qu’ils vont dire, qu’ils y prêtent plus de considérations, que se passe-t-il ? Ils remplacent la personne qu’ils pensent vraiment être la meilleure par quelqu’un d’autre et, vous voyez, c’est là que la tromperie satanique apparaît. Dans votre for intérieur, vous savez que cette personne n’est pas la meilleure, mais la deuxième, la troisième ou la quatrième. N’est-ce pas là un cas de tromperie satanique ? Vous avez caché, dissimulé ce que vous pensez qui est le mieux. Du point de vue de votre conscience, celui dont vous avez dit qu’il était le meilleur, est-il vraiment le premier ou est-il en fait le second ? Se pourrait-il que vous dissimuliez celui dont vous pensez en votre for intérieur qu’il est le meilleur et contre qui vous avez des préjugés ou dont vous êtes jaloux ? Et si quelqu’un vous demandait qui est le meilleur quand il s’agit d’échanger sur la vérité, diriez-vous immédiatement que c’est quelqu’un qui vous a été utile, avec qui vous avez une excellente relation, qui, très clairement, n’est pas excellent quand il s’agit d’échanger sur la vérité ? Avez-vous ces problèmes quand vous vous exprimez verbalement ? Qu’est-ce qui dilue vos mots ? Ce sont vos émotions. Dans votre for intérieur, vous savez qui est le meilleur, mais vous êtes inhibés et dominés par vos sentiments, donc, vous mentionnez quelqu’un qui n’est pas si bon. Est-ce là de la tromperie ? Le but qu’on poursuit quand on ment, c’est la tromperie, et le motif qui pousse à tromper, c’est de se satisfaire soi-même. Il y a un type de dirigeant qui, lorsqu’il pense du bien de quelqu’un et que cette personne lui obéit, fait ce qu’il lui dit et le flatte et le cajole, il lui donne une promotion et le nomme dirigeant ou ouvrier ou en fait son assistant. Mais ceux qui sont meilleurs que cette personne et qui sont capables d’accomplir un travail pratique, il les réprime et ne leur donne pas de promotion. Pourquoi pas ? S’il leur donne une promotion, ne vont-ils pas briller plus que lui ? Et alors il ne jouirait plus d’un statut social élevé puisque les promus seraient bien meilleurs que lui ! Il utilise donc des moyens méprisables de ce genre pour protéger son propre statut social. Il réprime et dissimule les bonnes personnes, et ensuite il parle de nombre de leurs défauts pour embobiner le supérieur. Puis le supérieur croit que c’est vrai et pense que ces personnes ne sont pas bonnes et que la personne qu’il a recommandée est meilleure. N’est-ce pas le genre d’homme le plus malhonnête, le plus égoïste au monde ? Avec un tel genre d’homme si malhonnête au pouvoir dans l’Église, la volonté de Dieu peut-elle être accomplie ? Il veut toujours avoir le contrôle dans l’Église et faire en sorte que les élus de Dieu l’écoutent. Il accorde trop d’importance à son statut social et à son pouvoir et, en conséquence, il barre la route aux élus de Dieu. Dans les cas graves, il les ruine. Les faux dirigeants, les faux ouvriers et les antéchrists n’utilisent-ils pas tous ces méthodes ? Il ne peut pas partager clairement la vérité dans les échanges, mais dans son cœur, il se soucie avant tout de son statut social, son esprit est tout plein de pensées consacrées au statut social et aux honneurs. Il ne cherche absolument pas la vérité, et il ne peut absolument pas satisfaire Dieu, donc il ne possède pas l’œuvre du Saint-Esprit. Sans l’œuvre du Saint-Esprit, il ne peut pas partager la lumière de la vérité lors des échanges ni fournir un soutien aux autres, mais, parce qu’il veut toujours conserver son statut social, il utilise des méthodes méprisables pour protéger son rang. Il ne recule devant rien, il nuit aux autres, il les punit et il les réprime. C’est comme le grand dragon rouge ; les gens ne le soutiennent pas, mais, pour conserver son statut et pour garder son emprise sur le pouvoir, il utilise des méthodes agressives, il va même jusqu’à utiliser des tanks et des mitrailleuses pour massacrer les gens. Quelle différence y a-t-il, selon vous, entre ce genre de faux dirigeants et le grand dragon rouge ? Il n’y a pas de différence. C’est juste que le pouvoir du premier n’est pas aussi grand.

Lorsqu’un individu qui n’a pas l’œuvre du Saint-Esprit et qui n’a pas été rendu parfait par Dieu accède au pouvoir, n’est-ce pas Satan ou le grand dragon rouge qui accède au pouvoir ? (Oui.) Donc celui qui ne cherche pas la vérité ne peut pas parvenir au salut ni être rendu parfait. Et celui qui ne peut pas parvenir au salut ni être rendu parfait appartient encore à Satan, et il peut sembler qu’un individu de ce type ne fasse pas beaucoup de mal avant d’accéder au pouvoir, mais, dès qu’il y arrive, il est pareil au grand dragon rouge. Est-ce vrai ? Si un dirigeant est une personne honnête, comment met-il cela en pratique ? Il se trouve un poste qui lui convient au sein de l’Église, un poste qu’il mérite vraiment. S’il n’a pas les compétences pour être un dirigeant, il n’insiste pas. S’il trouve quelqu’un qui est plus compétent que lui, il cède la place à cette personne plus compétente et la laisse occuper le poste. Seul quelqu’un comme cela est une personne vraiment honnête. Certains disent que lorsqu’un frère (ou une sœur) ordinaire voit qu’un dirigeant ne met pas la vérité en pratique, qu’il n’est pas une personne honnête, mais qu’il n’y a pas beaucoup d’autres candidats convenables, il se dit : « Je pense que je suis plus compétent que lui. Je porte un fardeau et je peux accomplir du travail pratique. Est-ce que je peux voter pour moi-même ? » Il voit qu’il est plus compétent que lui par certains aspects et donc il vote pour lui-même. Est-ce là se comporter comme une personne honnête ? Certains disent : « N’est-ce pas là faire preuve d’arrogance et de suffisance ? Il est dit dans la Bible : “en esprit d’humilité, que chacun considère les autres comme meilleurs que lui-même.” Alors une personne honnête ne peut être honnête que si elle possède l’humilité ? » S’ils se considèrent comme plus compétents que les autres, peuvent-ils vraiment être des personnes honnêtes ? Si vous dites la vérité, ce n’est pas de l’arrogance ni de la suffisance. Si vous êtes vraiment capables de le faire, ce n’est pas de l’arrogance ni de la suffisance. Mais, si vous n’êtes pas capables et que vous ne faites que vous vanter, alors vous êtes arrogants et suffisants. Vous comprenez maintenant, n’est-ce pas ? La modestie et l’humilité sont-elles des qualités importantes si on veut être une personne honnête ? Non. Une personne honnête se concentre sur la recherche de la vérité dans les faits, et elle dit les choses telles qu’elles sont. L’hypocrisie est pire que l’arrogance. Elle contient une nature malhonnête, et elle implique la tromperie et l’ambition. Il vaut mieux que les gens se concentrent sur la recherche de la vérité dans les faits.

Nous venons de parler essentiellement de la façon dont il faut pratiquer et entrer en tant que personne honnête. Si quelqu’un qui n’est pas une personne honnête devenait un dirigeant ou un ouvrier, les élus de Dieu n’auraient aucun bénéfice à en retirer. Disons-le de cette manière : il ne pourrait pas soutenir les élus de Dieu ni les guider. Il ne pourrait au mieux que continuer à faire fonctionner les choses. Celui qui n’est pas capable d’échapper à son tempérament corrompu et d’avoir une bonne mentalité, la mentalité d’une personne honnête, celui-là ne peut pas bénéficier de l’œuvre du Saint-Esprit ! Au sujet de quelqu’un qui n’a pas l’œuvre du Saint-Esprit, on peut dire qu’en tant que dirigeant il ne guidera pas les autres sur le chemin de l’œuvre du Saint-Esprit, mais qu’il s’appropriera des ses propres choses sans valeur et qu’il n’utilisera que celles-ci pour guider les gens. Est-ce que cette façon de guider les autres peut porter ses fruits ? Les arrangements de travail répètent sans cesse que tous ces faux dirigeants et ces faux ouvriers qui n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit doivent en principe être remplacés. Pourquoi faut-il les remplacer ? Parce qu’ils n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit. Donc, quelle que soit leur façon de guider, ils ne seront pas capables de guider les gens sur le chemin, de soutenir les élus de Dieu ou de les conduire dans la réalité de la vérité. C’est pour cette raison qu’il faut les remplacer. Celui qui n’a pas l’œuvre du Saint-Esprit ne peut pas parler de quelque vraie illumination que ce soit, il ne peut pas suivre le rythme de l’œuvre du Saint-Esprit et, alors, ce dirigeant ne mérite pas son titre et ne possède pas la réalité. Ce dont je parle maintenant, c’est exactement ce dont vous manquez à l’heure actuelle et c’est là que vous avez urgemment besoin d’entrer. Si vous entendez cela continuellement, avant de le savoir, vous acquerrez une compréhension de plus en plus grande de la réalité et vous serez de plus en plus au clair sur la vérité. Vous aurez un meilleur chemin à suivre et, pour finir, vous serez entrés sans vous en rendre compte dans la réalité. N’est-ce pas cela la conduite de l’œuvre du Saint-Esprit ? Sans l’œuvre du Saint-Esprit, ces piètres choses que les gens possèdent par nature ne peuvent soutenir les autres, et elles ne peuvent absolument pas guider les autres. C’est pour cela qu’il faut remplacer les faux dirigeants et les faux ouvriers qui ne possèdent pas l’œuvre du Saint-Esprit. Cela est conforme à la volonté de Dieu, et c’est pour cela que les arrangements de travail stipulent ces choses. À l’heure actuelle, la principale tâche à accomplir dans la maison de Dieu consiste à « combattre la fausseté », à rejeter les faux dirigeants et les antéchrists et à conduire les élus devant Dieu pour qu’ils puissent bien manger et boire Ses paroles, comprendre la vérité et entrer sur le bon chemin de la foi en Dieu, pour que l’œuvre de Dieu soit achevée et que les élus de Dieu puissent dans le futur accepter les épreuves et les raffinements. À l’heure actuelle, les faux dirigeants et les faux ouvriers sont rejetés, d’abord les principaux, ceux qui sont importants, qui font le plus de mal, contre qui les gens ont le plus de griefs. Une fois qu’auront été rejetés ceux contre qui les gens ont des griefs et qui ont suscité la colère du public, ceux qui sont plus ordinaires, qui manquent de l’œuvre du Saint-Esprit, seront rejetés. Finalement, on ajustera ceux qui ne sont pas capables d’échanger sur la réalité de la vérité. On rejettera peu à peu, lentement, les faux dirigeants et les antéchrists, et aucun d’entre eux ne sera capable de rester bien établi. Lorsqu’un dirigeant ne parvient pas à partager quoi que ce soit de nouveau lors d’un échange, plus ils échangent, plus les élus de Dieu ont le sentiment de ne pas recevoir leur soutien et de ne pas pouvoir résoudre leurs problèmes pratiques. En fin de compte, ils ne voudront plus l’écouter et seront fatigués d’entendre ce qu’il a à dire. Ne diriez-vous pas qu’il faut remplacer un tel dirigeant ? (Oui.) Parfois les frères et les sœurs considèrent que les piètres choses que le dirigeant partage lors des échanges ne valent pas grand-chose et ils sont fatigués de l’entendre ; ils considèrent que quelqu’un d’autre serait meilleur en matière d’échange. Remplacez-le alors, au lieu de toujours choisir cette même personne. Si quelqu’un se débrouille bien en matière d’échange sur la vérité, il faut remplacer le dirigeant par cette personne qui parle de choses nouvelles, et il y a en cela une certaine édification pour les élus de Dieu. Si la nouvelle personne n’est pas mauvaise au début, mais empire graduellement, et qu’il y a encore quelqu’un d’autre qui est un peu meilleur, il faut la remplacer à son tour. Ne gardez pas toujours la même personne, d’accord ? L’expérience de tout individu quelconque est si limitée : elle se réduit au peu qu’il a et donc, après avoir été dirigeant pendant six mois ou un an, il n’a plus rien. Il y a des dirigeants qui se répètent trop lors des échanges, et les élus de Dieu en ont assez de les entendre. Ils sont fatigués de les entendre, ils n’en peuvent plus et, en fin de compte, dès que ces dirigeants ouvrent la bouche, les gens savent exactement ce qu’ils vont dire. Donc, ont-ils vraiment besoin de continuer à parler ?

Diriez-vous qu’il est important maintenant d’être une personne honnête ? C’est si important ! À quel point ressemblez-vous actuellement à une personne honnête ? Trente pour cent ? Cinquante pour cent ? Ou est-ce soixante-dix, quatre-vingts pour cent ? Si vous n’êtes pas des personnes honnêtes, vous ne serez pas capables de tenir bon devant les autres, et encore moins de tenir bon devant Dieu ; Il surveille le for intérieur des hommes. Les gens peuvent vous croire à quelques reprises, vous pouvez les tromper et les duper à quelques reprises, mais n’est-ce pas ce qui se passera avant longtemps ? Vous les avez trompés, donc ne vont-ils pas vous haïr ? Ils vont vous détester. Votre intégrité sera sans valeur aux yeux des autres. Vous n’aurez pas la moindre crédibilité, et vous ne serez pas apprécié par les autres. On ne peut pas se fier à une personne malhonnête ! Une personne malhonnête a-t-elle les qualités requises pour être un dirigeant au sein de l’Église ? Si un tel individu occupe un poste de dirigeant au sein de l’Église, il pourra faire de mauvaises choses de plusieurs manières. Comment en faire un résumé ? Tout d’abord, la vérité qu’il partage lors des échanges et le témoignage dont il parle sont assurément altérés. Ils contiennent des motifs et des objectifs : ils sont trop dilués. Les vérités qu’il comprend sont absurdes. Deuxièmement, il a certainement des motifs et des objectifs quand il interagit avec les autres, quand il parle et quand il traite les problèmes. Il y a de la malhonnêteté et de la tromperie en lui, et on ne peut pas se fier à lui. Troisièmement, ses paroles induisent les autres en erreur et causent des problèmes. Celui qui croit les paroles d’une personne malhonnête ne peut certainement pas emprunter le bon chemin ! Que faut-il donc penser d’une personne malhonnête ? D’abord, une personne de ce genre manque d’humanité. Cela a déjà été établi. Aux yeux de Dieu, tous ceux qui disent des mensonges sont des démons. Quand on dit de quelqu’un qu’il a une nature malhonnête, diriez-vous que c’est quelqu’un qui ment beaucoup ? Certainement que oui. Dans quelle mesure ? Tout est dilué, et on ne peut se fier à aucune de ses paroles. Rien de ce qu’il dit n’est la vérité. Il y a des choses qui sont en adéquation avec les faits, mais elles ont aussi été diluées. Donc, les choses qui ont été diluées sont-elles aussi des mensonges ? (Oui.) Alors quand parvient-on au point où on ne dit pas de mensonges ? Certains disent : « Il y a des choses qu’il faut faire, mais je ne veux pas que les gens connaissent la vérité, donc je ne peux pas ne pas mentir ! » Donc, pour ne pas mentir, il faut tout faire dans les formes et le rendre public. Et puis certains disent : « Mais je ne suis pas capable de faire quelque chose de ce genre ! » Il n’y arrive pas, il reste attaché aux plaisirs de la chair et il veut sauver la face. Il ne peut rien faire : il ne peut que dissimuler les choses en mentant. Les gens veulent à la fois faire des choses déraisonnables et voir les autres louer leurs actions, donc ils résolvent ce problème en mentant pour parvenir à leurs fins. Les gens n’ont-ils pas nécessairement un motif et un objectif quand ils mentent ? Il y a des gens dont l’enfant veut croire en Dieu, mais ils lui conseillent d’aller à l’université et ensuite de croire en Dieu. Mais que disent-ils à l’Église ? « Mon enfant veut aller à l’université, mais je veux qu’il croie vraiment en Dieu. Il refuse, il est déterminé à aller à l’université, donc je ne le forcerai pas. Je ne peux rien faire, je ne peux que lui faire faire des études. » Vous voyez, ils ont vraiment bien présenté la chose ! Mais n’est-ce pas là un mensonge ? Si vous encouragez votre enfant dans ses études, vous pouvez dire : « J’encourage ses études. Je ne suis pas parfaitement au clair sur la bonne façon d’élever un enfant, mais je pense qu’il serait bon qu’il fasse plus d’études, et ce n’est pas un problème s’il croit en Dieu dans son temps libre. Je l’aiderai. » Et voilà tout. Il est clair que les gens qui disent des mensonges cherchent avant tout à préserver leur image. Ce sont vraiment des hypocrites et ils ont peur que les autres disent du mal d’eux ou ne les approuvent pas. De plus, ils veulent à la fois recevoir l’approbation des autres et commettre des méfaits. Ils n’ont pas le choix : tout ce qu’ils peuvent faire, c’est mentir. Diriez-vous qu’une personne malhonnête est capable d’aimer authentiquement les frères et sœurs ? Une personne malhonnête peut-elle porter un véritable fardeau pour l’Église ? (Non.) Si donc une personne malhonnête dit : « Je me préoccupe vraiment de l’entrée dans la vie des élus de Dieu ! Je suis vraiment inquiet des perspectives futures de notre Église ! », est-ce que cela tient la route ? Est-ce que ce ne sont pas clairement des mots trompeurs ? Il s’agit très clairement d’une personne malhonnête, mais elle peut quand même dire une chose de ce genre. Dites-moi, quel est le problème ici ? Elle veut soigner son image et faire en sorte que les autres disent : « Quel fardeau cette personne porte pour l’Église ! Comme son amour pour les élus de Dieu est authentique ! » En fait, tout ce qu’elle fait est méprisable, nuisible aux élus de Dieu et perturbe la vie de l’église. Une personne de ce genre n’est-elle pas parfaitement éhontée ? Quand vous entendez de tels mots, n’avez-vous pas un peu la nausée ? Vous savez qu’elle a commis beaucoup de méfaits, mais, ensuite, elle fait volte-face et parvient à dire une chose de ce genre. Cela vous donne des frissons, n’est-ce pas ? Vous êtes capables de vous en apercevoir maintenant !

Si une personne est honnête, quand elle parle et agit, les gens voient que c’est réaliste, ils approuvent, et ils pensent que cette personne est crédible, que c’est vraiment une bonne personne ; seul ce genre de personnes peut être sauvé. Mais si vous êtes sans cesse en train de perturber l’Église et de lui nuire et qu’ensuite vous dites quand même que vous vous préoccupez du bien de l’Église, voilà précisément la méthode du grand dragon rouge. Vous dites tout ce qu’il faut dire, tout en commettant toutes sortes de méfaits ! Ne haïssez-vous pas les personnes de ce genre ? (Oui !) Il y a des gens malhonnêtes qui ont vraiment fait du mal aux élus de Dieu et les ont écartés et expulsés, mais que disent-ils quand ces personnes sont rappelées ? « Oh, j’avais peur que vous ne puissiez pas vivre la vie d’église ! Si vous ne pouviez pas être sauvés, comment pourrais-je trouver la paix ? » Ils les ont écartés et expulsés, mais ils disent quand même qu’ils ont peur que ces personnes ne puissent pas vivre la vie d’église. Après leur avoir fait du mal, ils font semblant d’être des gens bien. N’est-ce pas cela une personne malhonnête ? Que disent-ils après avoir perturbé l’Église et lui avoir nui ? « J’étais inquiet au sujet du futur de l’Église ! J’avais peur que les élus de Dieu ne puissent pas vivre la vie d’église. » Une personne malhonnête dit tout ce qu’il faut dire tout en commettant toutes sortes de méfaits. Mais une personne vraiment honnête ne dit pas des choses qui sont agréables à entendre après avoir fait quelque chose de bien : elle ne parle que de l’aspect pratique des choses. Ne dites pas de choses agréables à entendre : cela ne sert à rien. Mieux vaut faire une bonne action que dire cent mots agréables ! Il y a des gens qui utilisent sans cesse le mot « amour » : « J’aime la vérité, et j’aime les élus de Dieu ! J’aime mes frères et mes sœurs ! » Cependant, ils ne font rien de concret dans la réalité. N’est-ce pas cela une personne malhonnête ? Les gens honnêtes ne disent pas des choses de ce genre. Ils font des choses concrètes. C’est comme les parents qui font tout pour leurs enfants. Ils ne disent pas : « Tout ce que je fais, c’est pour vous ! » Ils se contentent de faire en silence ce qu’ils ont à faire. Voilà une personne honnête. Quant aux hypocrites, ceux qui n’ont pas la vérité n’ont aucun discernement. Quand quelqu’un dit quelque chose qui est agréable à entendre, ils pensent qu’il s’agit d’une bonne personne. Plus quelque chose est agréable à entendre, plus ils sont émus, comme si le locuteur possédait mieux la réalité. En revanche, si quelqu’un agit plus, mais dit moins de choses agréables à entendre, ils ne se font pas une bonne opinion de cette personne. Ils pensent que c’est quelqu’un d’ordinaire qui ne possède pas la réalité. Y a-t-il beaucoup de gens qui voient les choses de cette manière ? (Il y en a.) Des gens de ce genre possèdent-ils la vérité ? Ils ne savent pas clairement distinguer entre les personnes qui possèdent la réalité et celles qui ne la possèdent pas. Voilà le genre de personnes le plus superficiel, privé de la vérité et privé de la réalité !

Source :  L'Église de Dieu Tout-Puissant

15 mai 2019

Ceux qui croient en Dieu mais ne peuvent se soumettre à Dieu seront éliminés

À l’heure actuelle, il y a des membres de l’Église qui n’ont pas un bon tempérament. Ils ne font preuve d’aucune soumission, ils ne se soucient pas de la volonté de Dieu, et ils ont encore moins de considération pour l’œuvre de la famille de Dieu. Ces gens-là peuvent-ils quand même faire leur devoir ? Ils ne peuvent absolument pas faire leur devoir, et la famille de Dieu ne pourra pas utiliser ce genre de personnes. De quel genre sont ces personnes qui ne se soumettent pas ? Appartiennent-elles à Dieu, ou appartiennent-elles à Satan ? Ces gens-là n’écoutent pas ce que disent les dirigeants et les ouvriers, même lorsque ceux-ci ont raison ; ils ne se soumettent pas et seront éliminés. Quelle est donc l’essence de ce problème de désobéissance ? C’est que ces gens-là ne sont pas capables de se soumettre à la vérité. Ils ne sont pas capables d’accepter ce que les autres disent, même si ceux-ci ont raison et se conforment à la vérité. Les individus de ce genre appartiennent à Satan et ne peuvent pas être sauvés. Ceux qui ne cherchent pas la vérité avec application et n’apprennent pas à se soumettre seront assurément éliminés. Vous verrez, il y a des individus qui, lorsqu’ils se font traiter, ne disent pas : « Je me soumets aux arrangements de la famille de Dieu. Quelle que soit la façon dont la famille de Dieu me traitera, je l’accepterai et j’obéirai ». Ils n’ont pas cette mentalité, ni cette façon de penser. Qu’y a-t-il dans leur cœur ? Ils disent : « Je ne me soumettrai pas quand vous me traiterez. Si vous me traitez, je vous condamnerai, je vous jugerai ». Que disent certaines personnes quand elles sont traitées ? « Ce sont des représailles ! » Elles disent que ce sont des « représailles ». Comment est-ce que d’autres personnes réagissent lorsqu’elles sont traitées ? « Ce n’est pas juste de me traiter de cette manière. Vous me jugez, vous m’attaquez, je ne l’accepterai pas ! » Certains disent : « Vous me traitez alors que vous êtes une personne. Ce n’est pas Dieu qui me traite. Si c’était Dieu qui me traitait, je l’accepterais, mais je n’accepte pas le fait que ce soit une personne qui me traite. » Il y a même des gens qui, lorsqu’on les traite, disent : « Vous avez des arrière-pensées. Vous avez une autre intention, une autre fin. » Bref, les gens avancent toutes sortes d’excuses lorsqu’ils refusent d’être traités et ils se révoltent. Pourquoi cela est-il une mauvaise chose ? Si les personnes de ce genre ne font pas un travail d’introspection, on ne leur permettra pas de faire leur devoir. Les gens doivent apprendre à se soumettre pour pouvoir faire leur devoir !

Il y a des gens qui disent : « Dois-je accepter et me soumettre à n’importe quelle forme d’émondage et de traitement, que cela soit juste ou injuste ? Dois-je accepter et me soumettre quelle que soit la personne qui me traite et quelle que soit la façon dont elle me traite ? » Qu’en pensez-vous ? Tout d’abord, quelle serait votre attitude si Dieu vous traitait ? Assurément, vous devriez vous soumettre de tout cœur. Mais si c’était moi qui vous traitais ? Auriez-vous des objections ? Est-ce que vous vous demanderiez si j’ai raison ou tort ? Il n’y a ni bien, ni mal. Vous devez vous soumettre. C’est un impératif catégorique, n’est-ce pas ? Comment réagiriez-vous si un dirigeant ou un ouvrier vous traitait ? Certains disent qu’ils commenceraient par l’accepter et que, ensuite, ils chercheraient la vérité. Voilà qui est bien dit. Cela est conforme aux principes de la vérité. Soumets-toi d’abord, cherche la vérité ensuite. Si, plus tard, après avoir cherché la vérité, vous jugez que le dirigeant ou l’ouvrier a eu tort d’agir ainsi et que cela ne bénéficie pas à l’œuvre de la famille de Dieu, ou si vous jugez que c’est un faux dirigeant ou que ce qu’il a fait n’est pas conforme aux principes des arrangements de travail, vous pourrez alors résoudre ce problème en lui communiquant la vérité. Agir ainsi est conforme aux principes de la vérité. Certains disent : « Dois-je résoudre les choses en lui communiquant la vérité ultérieurement ? Pourquoi ne pas résoudre le problème dès que je vois que quelque chose ne va pas ? » Comment expliquer les choses ? Ceci est une leçon pratique. Il y a aussi des gens qui disent : « Que dois-je faire si je vois que c’est un faux dirigeant ou un antéchrist, et qu’il empêche ou perturbe l’œuvre de la famille de Dieu, et que c’est dans ces circonstances qu’il me critique et me traite ? » Pouvez-vous expliquer clairement ce qu’il faut faire dans cette situation ? Quand il vous traite, devez-vous débattre avec lui ou vous disputer avec lui lorsqu’il vous parle ? Si vous pensez que c’est un faux dirigeant ou un antéchrist et que ce qu’il fait n’est pas conforme aux principes de la vérité, vous devez d’abord vous calmer, ne rien dire et le laisser finir de parler. Ne dites pas non à ce moment-là. S’il vous traite, ne résistez pas au début mais, une fois qu’il a fini de vous traiter, prenez position. Dites : « J’ai un point de vue à ce sujet, j’ai une opinion. Est-ce que nous pouvons en discuter ? » Ne le contredisez pas à ce moment-là, ne rétorquez rien à cet instant-là, même si ce qu’il dit est incorrect. Pouvez-vous accepter ces paroles ? « Si ce qu’il dit est incorrect, ne le contredisez pas à ce moment-là, ne vous disputez pas avec lui. » Que signifie cette formule ? Qu’est-ce que cela signifie d’agir ainsi ? Pourquoi faudrait-il ne pas se disputer avec lui ? Les non-croyants n’ont-ils pas coutume de dire que les disputes ne résolvent pas les problèmes ? Cela vaut aussi dans ce cas précis. Commencez par vous calmer, puis réfléchissez : Cette personne est un antéchrist, un faux dirigeant. Quel but poursuit-il en agissant ainsi ? Quelles seront les conséquences de ces actions ? Il faut réfléchir sur des questions de ce genre calmement. Après y avoir réfléchi, vous devez l’interroger, lui poser une question : « Pensez-vous que ce que vous dites est conforme aux arrangements de travail ? Je ne crois pas me souvenir d’avoir vu cela dans les arrangements de travail. Par ailleurs, lorsque vous faites cela et que vous dites ces mots-là, est-ce que vous vous appuyez sur la parole de Dieu ? Avez-vous cherché les intentions de Dieu par la prière ? Je ne comprends pas votre décision, ni votre façon de faire cela. » On ne peut dire de telles choses qu’à des gens qu’on peut considérer comme des faux dirigeants ou des antéchrists et qui ont été reconnus comme tels. On ne peut parler de cette manière à tous les dirigeants et à tous les ouvriers qui vous traitent. Si vous ne connaissez bien aucun de vos dirigeants et de vos ouvriers, que vous êtes de petite stature, que vous ne connaissez rien avec clarté et que, pourtant, vous parlez à tout le monde de cette manière, est-ce là se soumettre ? Non, ce n’est pas le cas. Lorsque vous voyez clairement qu’il n’y a ni vérité, ni principes, dans ce que ce faux dirigeant ou cet antéchrist fait et dit, c’est alors que vous pouvez l’interroger, lui poser des questions et voir ce qu’il a à dire. Si vous l’interrogez de cette manière et qu’il ne parvient pas à dire quoi que ce soit, vous pouvez alors dire : « Si vous ne pouvez pas dire quelle est votre justification, je ne peux pas accepter cette conduite, ni ce que vous faites. Je ne peux me soumettre et accepter vos actions que si elles s’appuient sur la parole de Dieu et qu’elles sont conformes aux arrangements de travail. » Si vous posez deux ou trois questions et que, au vu de ses réponses, ses paroles montrent et prouvent absolument que c’est un antéchrist et que ses opinions sont incorrectes et transgressent les arrangements de travail, vous devez alors le démasquer. Ne polémiquez pas, ne causez pas de problèmes. Laissez-le finir de parler, posez de nouvelles questions, puis démasquez-le. Est-il convenable pour les élus de Dieu d’utiliser ce principe pour traiter les faux dirigeants et les antéchrists ? C’est la décence des saints et un signe de piété. Ne polémiquez pas, ne causez pas de problèmes. C’est inutile. S’il veut riposter bruyamment, laissez-le d’abord se calmer, puis parlez-lui. S’il ne se calme pas, ne lui parlez pas. Voilà la conduite qui convient.

À l’heure actuelle, il y a plusieurs principes qu’on peut utiliser pour tester la stature des élus de Dieu : 1. Voir s’ils peuvent se soumettre à la vérité ; 2. Voir comment ils traitent les dirigeants et les ouvriers et si leur traitement des dirigeants et des ouvriers suit les principes ; 3. Voir s’ils sont capables d’aimer les vrais élus de Dieu, ceux qui croient sincèrement en Dieu et qui aiment la vérité. Voilà les trois principes. S’ils ne se conforment pas à ces trois principes, ils ne peuvent assurément pas être sauvés, parce que les individus de ce genre ne se soumettent pas, ils ne peuvent même pas se soumettre à la vérité. J’ai entendu parler d’un incident de ce genre, où un metteur en scène a dit à un acteur : « Ta façon de jouer ce policier du grand dragon rouge n’est pas bonne, il faut que tu joues de manière plus authentique, plus réelle. » Comment a réagi l’acteur ? « Vous voulez que je joue ce mauvais policier. Mais suis-je quelqu’un de si mauvais ? Je ne suis pas une mauvaise personne et, pourtant, vous voulez que je joue un personnage négatif, un mauvais policier ! » Que pensez-vous de cette réaction ? Il ne s’est pas soumis. Il n’a pas voulu jouer un personnage négatif parce qu’il a pensé qu’on l’humiliait, comme si la famille de Dieu ou le metteur en scène avait déjà condamné la personne choisie pour le rôle de ce personnage négatif. Il s’est probablement dit que, en tant que personnage négatif, il ne pourrait pas parvenir au salut. Mais cette manière de penser est-elle correcte ? Si c’était le cas, que faudrait-il penser des nombreux autres acteurs qui jouent des personnages négatifs ? Comment se peut-il qu’ils ne pensent pas de cette manière ? Les autres sont capables de se soumettre aux arrangements de la famille de Dieu, de se soumettre aux arrangements des metteurs en scène ou des dirigeants et de jouer le rôle qu’on leur demande de jouer, quel qu’il soit. Quel que soit le rôle qu’ils jouent, ils le font de manière consciencieuse et ils incarnent bien le rôle. Quelle est l’attitude des autres vis-à-vis de leur devoir ? Ils jouent le rôle qu’on leur demande de jouer, quel qu’il soit, ils n’exercent pas leur libre arbitre. Mais il y a des gens qui ne peuvent pas faire cela. Ils ne sont pas prêts à jouer le rôle du policier. Et si on leur demande de donner l’impression par leur jeu qu’il s’agit du vrai policier, ils diront : « Suis-je quelqu’un de si mauvais ? » Est-ce que les personnes de ce genre se soumettent ? Non, ils ne le font pas. On ne peut pas demander aux personnes de ce genre d’être des acteurs, elles ne peuvent pas accomplir ce devoir et doivent être éliminées.

Je communique la vérité depuis longtemps, mais il y a des gens qui ne pratiquent toujours pas la vérité et qui agissent sans réfléchir. À vrai dire, quand j’entends parler certaines personnes, j’éprouve du dégoût. Dès que j’échange et que je révèle ce qui se passe dans telle église, il y a des dirigeants et des ouvriers qui font leur enquête : « Qui a fait ce rapport ? Qui nous a trahis ? » Que pensez-vous lorsque vous entendez ces mots ? Ils pensent qu’il y a un traître parmi eux qui rapporte ce qu’ils ont fait et la situation réelle dans l’église au supérieur hiérarchique. Ils sont très en colère contre ce traître, et ils n’arrêtent pas d’enquêter pour savoir de qui il s’agit. Une fois qu’ils ont démasqué le traître, ils l’empêchent immédiatement de participer aux réunions. Qui a fait cela ? Pouvez-vous révéler son nom ? Ceux qui révéleront son nom sont des gens qui se soucient de la volonté de Dieu, qui sont dans le camp de Dieu et qui ont de la loyauté et de la révérence envers Dieu ; ceux qui ne révéleront pas son nom et qui essaieront de dissimuler les choses sont dans le camp de Satan, ils forment le gang des antéchrists. Aurez-vous le courage de révéler son nom ? Qui a dit cela ? « Qui nous a trahis ? Qui est l’informateur ? Qui a parlé au supérieur ? » Il se peut que le dirigeant ou l’ouvrier dise des choses pareilles. Mais, dites-moi, quel est le problème quand il dit des choses pareilles ? Est-ce que ce n’est pas là me traiter comme un ennemi ? S’il me traite comme un ennemi et qu’il se méfie de moi, comment traite-t-il alors Dieu ? Est-ce qu’il ne se méfie pas de Dieu aussi ? Je suis l’émissaire de Dieu. Celui qui se méfie de moi et qui me résiste ne se méfie-t-il pas de Dieu et ne résiste-t-il pas à Dieu ? Vous êtes d’accord avec cela, donc dites la vérité : Qui a fait cela, qui a dit cela ? Vous croyez qu’on peut dire des mots comme cela impunément ? Tôt ou tard, on se fait démasquer ! Si j’attrape cet individu, je lui ferai son affaire. C’est quelqu’un qui emprunte le chemin de l’antéchrist. Mais, heureusement, il n’a pas de pouvoir. S’il avait plus de pouvoir, il établirait un royaume indépendant. Dès à présent, on peut voir les signes d’un royaume indépendant qui va se créer. S’il peut dire des mots pareils, ce genre de voix n’est-elle pas la voix d’un antéchrist ? S’il n’a pas fait beaucoup de mal, on ne peut pas le condamner pour avoir été un antéchrist, mais le tempérament de cet individu est celui d’un antéchrist. Il est en passe de devenir un antéchrist, il emprunte le chemin des antéchrists. Il dit : « Qui a dit cela ? Qui a fait ce rapport auprès du supérieur ? » Cela met le supérieur en opposition avec lui, ce qui signifie que, quand il fait quelque chose, il dit : « Personne n’a le droit de rapporter ces choses à la famille de Dieu. Nous faisons ce que nous voulons, et personne n’a le droit d’en parler au supérieur ou à Dieu. Personne n’a le droit de divulguer des informations contre nous. » Quand j’entends ces mots, je me dis qu’on dirait un peu que c’est un antéchrist qui parle. On dirait qu’il est en train de former un gang. Y a-t-il un gang ? S’il y a bien un gang, il faut immédiatement le désagréger et en renvoyer les membres chez eux. La famille de Dieu les abreuve depuis si longtemps et, pourtant, ils se méfient de moi. Ils sont contre moi et, à chaque fois qu’ils font quelque chose, ils ne laissent pas la famille de Dieu les guider, ils ne laissent pas la famille de Dieu intervenir. À quel genre de tempérament a-t-on affaire ici ? Est-ce que ce n’est pas ça résister à Dieu ?

On a entendu la voix d’un antéchrist au sein de l’église l’an passé. Il ne laissait pas présenter à Dieu les choses que les élus de Dieu avaient offertes à Dieu. Il disait que ces choses étaient des cadeaux destinés à l’Église et non à Dieu, et ensuite il les utilisait à son profit et se les attribuait. Il est clair que c’était un antéchrist. Pourquoi dis-je que c’était un antéchrist ? Est-ce que quelqu’un de ce genre a une conscience et une raison ? Il mange et boit ce qui appartient à Dieu. Il intercepte et dérobe les choses que les élus de Dieu donnent à Dieu sous forme d’offrandes, il en prend possession et les utilise à son profit. Ne s’agit-il pas de quelqu’un qui, clairement et effrontément, s’oppose à Dieu ? Y a-t-il la moindre différence avec Judas volant et mangeant les offrandes destinées au Seigneur ? Il s’agit essentiellement de la même chose. À cette époque, lorsque j’ai entendu ce que disaient certaines personnes au sujet de la situation dans cette église, il m’a fallu échanger à ce sujet. Après l’échange, des dirigeants régionaux et de district se sont immédiatement mis à leur recherche. Après les avoir trouvées, ils les ont isolées tout de suite et les ont empêchées de venir aux réunions. C’est arrivé plusieurs fois. Et, maintenant, j’entends à nouveau la voix de ce genre d’antéchrists. « Qui a dit cela au supérieur ? Qui a parlé au supérieur ? » Ils ont besoin de trouver l’informateur. Croyez-vous que les individus de ce genre cherchent la vérité ? Se soumettent-ils vraiment à Dieu ? Appartiennent-ils vraiment à Dieu ou à Satan ? Leur cœur est-il uni à Dieu ?

Généralement, si quelqu’un rapporte les problèmes de l’église au supérieur, lorsque le supérieur en parle, le dirigeant de l’église doit d’abord déclarer sa position par rapport à Dieu, reconnaître ses transgressions, se repentir de ses actions et sentir que l’amour de Dieu est en train de le toucher. Il doit d’abord accepter les choses et se soumettre à Dieu : cet aspect est crucial. D’habitude, les gens qui sont dotés d’une conscience, d’une raison et d’une humanité normale se confessent d’abord, puis se repentent : c’est ce qui est normal. Mais cet individu-là ne s’est ni confessé ni repenti. Il a d’abord cherché à savoir : « qui a révélé ce secret, qui a parlé à notre frère à ce sujet ? » Il a d’abord dit cela, il a cherché à savoir qui avait révélé ce secret pour l’attraper. Il n’a pas dit : « Le supérieur est au courant, oh, voilà qui est grave, nous devons immédiatement nous confesser et nous repentir. » C’est comme lorsque les gens de Ninive ont entendu Jonas prêcher la parole de Dieu : le roi a été le premier à se repentir, à se couvrir d’un sac et à s’asseoir sur la cendre. Il s’agissait d’un roi païen, mais a-t-il dit : « Qui a prié Dieu, qui a révélé les péchés des gens de notre pays ? Comment Dieu l’aurait-il su sans cela ? Nous devons démasquer le responsable. » Le roi de Ninive a-t-il dit cela ? Non, il n’a pas dit cela et il n’a pas fait cela. Mais, parmi les dirigeants et les ouvriers de l’Église de Dieu Tout-Puissant, il y a des gens qui disent ces choses : « Qui a révélé ce secret, qui nous a vendus ? » Que valent ces gens-là par rapport au roi de Ninive ? Ils sont même inférieurs à un roi païen. Ce sont eux qui croient en Dieu et, pourtant, ils disent des choses de ce genre. Voilà un problème grave. C’est là la voix d’un antéchrist ! Le gang des antéchrists est parmi nous. Ils commettent des méfaits et ils ne laissent pas les autres parler à la famille de Dieu à leur sujet. Pensez-vous que quelqu’un de ce genre possède la réalité de la vérité ? Voilà un problème grave. Ce n’est certainement pas un petit problème. Si un frère ou une sœur ordinaire dit des absurdités, nous ne réagirons pas. Pourquoi ? Les petits poissons ne font pas de vagues, cela n’aura pas d’impact sur l’œuvre de Dieu. Mais si un dirigeant ou un ouvrier dit des choses de ce genre, cela peut faire de grosses vagues parce qu’il n’est pas un petit poisson. Il peut détruire une partie de l’œuvre de l’église. Quelqu’un qui dit des choses de ce genre peut-il quand même être un dirigeant ou un ouvrier ? Non, il ne le peut pas. Pourquoi n’est-il pas qualifié pour être un dirigeant ou un ouvrier ? Il a la nature de l’antéchrist, il emprunte le chemin d’un antéchrist. Jusqu’ici, il n’a pas fait de mal, parce qu’il n’a pas encore de pouvoir.

Quelles seront les dangereuses conséquences si un antéchrist parvient à avoir du pouvoir au sein de l’église ? D’abord, en ce qui le concerne, il ne cherche pas la vérité et il n’a pas d’entrée dans la vie. Il ne possède pas du tout la réalité de la vérité. S’il en vient à diriger l’Église, les élus de Dieu ne progresseront pas du tout en ce qui concerne leur entrée dans la vie. Deuxièmement, si un antéchrist obtient du pouvoir, il choisira des dirigeants qui le soutiendront, qui le loueront et qui se soumettront complètement à lui. Il promouvra des gens de ce genre. Et ces gens qui le soutiendront et le loueront sont soit des antéchrists, soit des faux dirigeants. Assurément, ils ne cherchent pas du tout la vérité. Ils feront gravement obstacle à l’entrée dans la vie des élus de Dieu. Troisièmement, un antéchrist n’a pas la réalité de la vérité. Ceux qui voient clairement qu’il n’a pas la réalité de la vérité comprennent que c’est un faux dirigeant et un antéchrist ; ceux qui voient que sa nature et son essence ne sont pas bonnes, ceux qui sont capables de le repérer, l’antéchrist se mettra à les réprimer, à leur régler leur compte ou à les expulser. Il se mettra à régler leur compte aux bonnes personnes. Ce sera quelque chose de terrible pour ceux qui cherchent la vérité. Ils subiront inévitablement les mauvais traitements de l’antéchrist parce qu’ils ont la vérité et qu’ils se soumettent à Dieu pour mettre en œuvre la vérité, ils sont capables de le repérer. Ils savent qui il est et ils ne se soumettent pas à lui comme des serviteurs. Comment pourrait-il ne pas vouloir leur régler leur compte ? C’est pour cela que les bonnes personnes souffriront. Quatrièmement, si un antéchrist obtient du pouvoir au sein d’une église, cette église s’éloignera de plus en plus de la famille de Dieu. Elle se mettra même à s’opposer à la famille de Dieu et elle finira par devenir un royaume indépendant. Une église de ce genre deviendra alors une fausse église n’ayant pas du tout l’œuvre du Saint-Esprit. Si les élus de Dieu croient en Dieu dans une église qui n’a pas du tout l’œuvre du Saint-Esprit, ils seront inévitablement éliminés. Ils ne pourront rien gagner en fin de compte. Cinquièmement, un antéchrist n’a pas la vérité, il ne révère pas Dieu. Assurément, il vole les offrandes, il en abuse, il les gaspille et il les dilapide. Il cause la perte d’une grande partie des offrandes faites à Dieu. Tels sont les cinq grands péchés de l’antéchrist. Après l’arrivée au pouvoir de l’antéchrist, rapidement, sous trois à cinq ans, on verra clairement émerger ces cinq péchés. Le premier péché manifeste se produira au bout de la première année au pouvoir de l’antéchrist, lorsque la vie de l’église sera paralysée. Après deux années de pouvoir, ce sera le chaos au sein de l’église. La troisième année, les gens deviendront passifs et faibles, et ils ne voudront pas continuer à croire en Dieu. L’église deviendra un lieu de désolation sans l’œuvre du Saint-Esprit. Les choses ne vont-elles pas se passer ainsi ? Telles sont les conséquences graves auxquelles conduirait un antéchrist. Vous savez, un antéchrist ne se soumet pas et, donc, au bout de trois ans sous sa direction, l’église sera dans un état horrible et odieux, elle sera en ruines. Est-ce que vous comprenez ? N’est-ce pas la vérité ? Et donc la famille de Dieu dit sans cesse que les antéchrists doivent tous être expulsés dès qu’ils sont démasqués, et que les faux dirigeants doivent tous être remplacés dès qu’ils sont démasqués. De cette manière, nous pourrons nous assurer que la vie de l’église s’améliorera et que l’entrée dans la vie des élus de Dieu progressera rapidement. L’expulsion de l’antéchrist et le remplacement des faux dirigeants sont des choses cruciales ! Il y a des gens qui ne comprennent pas cela et qui disent : « Vous devez vraiment haïr les antéchrists ? Si vous expulsez tous les antéchrists, la vie des élus de Dieu s’améliorera-t-elle pour autant ? » Il y a un lien entre les deux, mais on ne peut pas dire que la vie des élus de Dieu s’améliorera immédiatement. En revanche, les élus de Dieu cherchant la vérité ne trouveront plus d’obstacles ni de barrières sur leur chemin, et ils pourront progresser normalement. Un an de foi produira un an de progrès, et trois ans de foi produiront trois ans de progrès. Mais si un antéchrist parvient au pouvoir, les choses deviendront très difficiles. Trois ans, voire cinq ans de foi, ne produiront qu’un an de progrès, et dix ans de foi seront peut-être complètement vains, ne produisant aucun progrès. Telles seraient les conséquences si un antéchrist obtenait du pouvoir. Dans les cercles religieux, il y a des antéchrists qui ont du pouvoir. Il y a des pasteurs et des sages qui y parlent de doctrines et de théories, mais leurs paroles sont vides et elles n’ont aucun rapport avec l’entrée dans la vie. Même si une personne croyait pendant mille ans ou deux mille ans, à ce genre de prêches, si elle était abreuvée et guidée de cette façon, elle croirait en vain, elle ne pourrait pas obtenir la vie. Il faut donc que les élus de Dieu sachent tous clairement ce que sont les conséquences lorsqu’un antéchrist obtient du pouvoir. Vous avez tous le devoir de démasquer, de dénoncer et de révéler les antéchrists. Celui qui démasque un antéchrist, ou qui entend la voix d’un antéchrist au sein de l’Église, et qui le protège délibérément, est un disciple et un serviteur de Satan : il se range dans le camp de l’antéchrist et il résiste à Dieu. Toute église doit chercher à savoir s’il y a quelqu’un qui, en son sein, prononce des paroles diaboliques. Celui qui utilise la voix de Satan doit immédiatement être traité. Dans les cas graves, il doit être expulsé et, dans les cas moins graves, il doit être envoyé dans le groupe B.

Imaginez quelqu’un qui dirait : « Si vous voulez que je fasse mon devoir, je le ferai à ma fa¬çon, je ne vous écouterai pas. Vous voulez me commander ? Pas question ! » Quelqu’un qui parle comme cela n’est-il pas un non-croyant ? Comment faut-il traiter quelqu’un de ce genre ? Pour le moins, il faut l’envoyer dans le groupe B et l’empêcher de faire son devoir. La famille de Dieu n’a pas besoin d’un individu de ce genre, il appartient au genre de Satan, et il n’est pas qualifié pour faire son devoir. Qu’il s’en aille vite, la famille de Dieu ne manque pas de serviteurs. Ceux qui ne font pas leur devoir sont libres de s’en aller à n’importe quel moment, on ne forcera personne à faire son devoir. Comme je le dis souvent, la porte de la famille de Dieu est grande ouverte. Vous devez obtenir l’autorisation pour entrer, mais personne ne vous empêchera de partir. Vous n’avez pas besoin d’autorisation pour partir, vous êtes libre de vous en aller, personne n’a le droit de vous en empêcher. Vous avez besoin de la permission pour entrer, vous ne pouvez pas entrer librement, vous devez être quelqu’un de bien, un vrai croyant, et vous devez accepter la vérité. Si ceux qui n’acceptent pas la vérité veulent intégrer l’église, ils trouveront porte fermée ! Ceux qui, lorsqu’ils font leur devoir, se plaignent toujours, n’obéissent pas et causent des problèmes seront tous écartés. On ne leur permettra pas de faire leur devoir, ils ne sont pas dignes de l’exaltation et de la compassion de Dieu. Si des dirigeants et des ouvriers n’ont pas la réalité de la vérité et ne font pas les choses conformément aux principes de la vérité, lorsque cela se produit une première fois, il faut les avertir. Lorsque cela se produit une seconde fois, il faut les traiter. Lorsque cela se produit une troisième fois, il faut les remplacer. S’ils prononcent les mots d’un antéchrist, il faut les écarter immédiatement. Si ce sont de nouveaux croyants, ou s’ils ne croient que depuis un ou deux ans et qu’ils n’ont pas encore les bases ou la compréhension de la vérité et qu’ils n’ont pas fait l’expérience du jugement et du châtiment, on peut les traiter avec indulgence. Mais s’ils commettent des méfaits ou si on peut voir que ce ne sont pas des gens bien, que ce sont des gens mauvais ou malfaisants, il faut les éliminer.

Ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et sont soulevés devant le trône de Dieu ont tous été prédestinés et choisis par Dieu, et ils doivent être capables d’accepter la vérité. Si Dieu exprime la vérité pour purifier les gens mais que les gens n’acceptent pas la vérité, ils ne pourront pas être purifiés. Seuls ceux qui acceptent la vérité pourront se soumettre au jugement et au châtiment de Dieu et être vraiment purifiés. Donc, ceux qui acceptent l’œuvre de Dieu dans les derniers jours doivent être des gens qui aiment la vérité et qui peuvent accepter la vérité. Si ce ne sont pas des gens de ce genre, ils seront éliminés tôt ou tard. Ce n’est pas la même chose que d’avoir foi dans le Seigneur à l’ère de la Grâce. À cette époque, Dieu n’avait pas des exigences élevées envers les hommes, on pouvait se contenter de croire et de travailler un peu à la proclamation du nom du Seigneur Jésus, et cela suffisait, on n’avait pas besoin d’améliorer sa vie. À l’ère de la Grâce, on ne parlait pas de la vie. À l’époque, les gens n’avaient pas de vie, on parlait de dons. Si vous pouviez accomplir un peu de travail, tout allait bien. À l’ère du Règne, les choses sont différentes ; à l’ère du Règne, on parle de la vie. En ce qui concerne la vie, seuls ceux qui obtiennent la vie entreront au royaume et, donc, les hommes doivent se soumettre, ils doivent avoir la réalité, ils doivent faire leur devoir et faire leur devoir correctement. À l’ère de la Grâce, Dieu n’attendait pas grand-chose des hommes. On pouvait faire telle ou telle chose au nom du Seigneur Jésus, on pouvait tout faire. Peu importait ce qu’on demandait au nom du Seigneur, le Seigneur traitait les hommes comme un bébé auquel Il aurait été attaché. Si, à l’ère du Règne, on porte la bannière de Dieu mais on commet des méfaits au nom de Dieu, on va trop loin. On se fait maudire par Dieu, car on a offensé le tempérament de Dieu. À l’ère du Règne, Dieu exprime la vérité en particulier pour purifier les hommes de leur corruption, pour résoudre le problème de la corruption des hommes. Donc, ceux qui n’acceptent pas la vérité doivent être éliminés. Vous savez, certains individus croient depuis sept, huit, voire plus de dix ans, et pourtant ils ne sont absolument pas soumis. N’est-ce pas là le signe d’une nature mauvaise ? S’agit-il de quelqu’un qui accepte la vérité ? Il ne se soumet absolument pas, il est pareil à une bête sauvage, personne ne peut le toucher : un individu de ce genre doit être éliminé. Dieu ne lui répondra pas et le Saint-Esprit ne peut pas œuvrer sur lui. Certains individus de ce genre ne causent pas de problèmes et, donc, l’Église ne les expulsera pas. Mais ils ne peuvent pas être sauvés et, lorsque le désastre se produira, ils ne survivront pas, leur foi ne sert à rien ! Si une personne veut être sauvée, elle doit avoir la réalité de l’obéissance. La soumission, c’est se soumettre à la vérité, et ceux qui se soumettent ont de la piété et agissent selon des principes. Pour jouer quelque rôle que ce soit, vous devez absolument vous soumettre et, quelle que soit la façon dont on vous demande de faire votre devoir, vous devez vous soumettre. Avez-vous des objections ? Si vous pensez que vos objections sont la vérité, faites en sorte que tout le monde vous entende et que tous puissent décider s’il s’agit oui ou non de la vérité. Si tous ceux qui vous ont entendu disent que ce n’est pas la vérité et que vous ne vous soumettez toujours pas, que vous continuez à faire des objections, alors c’est facile, vous n’avez qu’à rentrer chez vous. L’Église n’a pas besoin que vous fassiez votre devoir, tout est réglé, voilà la bonne solution. N’est-ce pas la bonne solution lorsque des dirigeants et des ouvriers rencontrent un problème de ce genre ? Les choses sont aussi faciles que cela, c’est si simple de gérer les choses conformément aux principes de la vérité : c’est facile et agréable. Les dirigeants et les ouvriers d’église doivent élire rapidement des gens qui cherchent vraiment la vérité et qui peuvent pratiquer la vérité. La famille de Dieu veut trouver des gens qui ont la réalité de la vérité. Elle veut trouver quelques individus qui puissent vraiment diriger le vaisseau, qui pensent comme Dieu, qui se soucient de la volonté de Dieu, qui s’efforceront de protéger l’œuvre de la famille de Dieu, et elle nomme des personnes de ce genre à des postes de dirigeant. Peu importe le niveau de corruption que ce genre d’individus ont révélé dans le passé ou les transgressions qu’ils ont commises, cela n’a pas d’importance. La seule chose qui importe, c’est la stature réelle qu’ils ont aujourd’hui et le fait que ce sont des gens qui révèrent Dieu. La famille de Dieu accueillera tous ceux qui pensent comme Dieu et qui peuvent protéger l’œuvre de la famille de Dieu. En revanche, ceux qui ont vu passer de nombreux mois de travail au sein de l’église sans aucun progrès et qui sont toujours sans inquiétude ni anxiété, qui sont toujours capables de manger et boire comme avant et qui restent insensibles ne seront pas accueillis par la famille de Dieu. La famille de Dieu n’accueillera pas ces gens qui sont pires que des porcs et des chiens. Quand ils voient qu’une longue période de travail n’a conduit à aucun progrès, certaines personnes s’inquiètent, deviennent nerveuses et disent : « Comment puis-je faire mon devoir de cette manière ? Je mange et je bois gratuitement, n’est-ce pas ? Cela ne va-t-il pas attrister Dieu? » Quelqu’un qui dit cela a un cœur, c’est quelqu’un qui se soucie des fins de Dieu. Si les dirigeants et les ouvriers ne sont pas capables de fournir à la famille de Dieu des gens qui cherchent vraiment la vérité, c’est qu’ils ne se soucient pas des fins de Dieu. Si, dans votre entourage, il y a quelqu’un comme cela, avec qui vous aviez de bonnes relations auparavant, mais qui dit maintenant des choses qui résistent à Dieu et qui ne sont en accord avec la pensée de Dieu, comment allez-vous gérer la situation ? Vous laisserez-vous dominer par vos émotions ? Si cette personne a été bienfaisante avec vous dans le passé, ne vous a pas fait de tort et vous a toujours loués et flattés, serez-vous capable de trahir la chair et de respecter les principes ? Certains disent qu’ils le peuvent. C’est une bonne chose. Vous devez donc nommer de vrais dirigeants et remplacer les dirigeants qui ne cherchent pas la vérité, leur substituer des gens bien. Si ceux qui sont en poste ne font rien de concret, est-ce qu’ils ne font pas obstacle ? Oui, ils font obstacle !

Il y a des gens qui ont l’air intelligent mais qui ne cherchent pas du tout la vérité. Quand quelque chose arrive, ils ne se soumettent pas vraiment et, quelle que soit la façon dont la vérité leur est communiquée, ils ne la pratiquent pas. Est-ce qu’une personne de ce genre comprend l’attitude requise ? Il y a des gens qui ont l’air un peu naïfs et jeunes, mais ils savent pratiquer la vérité. Dieu aime bien ce genre de personnes. Dieu n’aime pas les gens malins et rusés, Dieu aime les gens qui savent pratiquer la vérité. Quand quelque chose arrive à ce genre d’individus, ils savent se soumettre. Quand ils font quelque chose, ils savent se dire : « Est-ce que je fais ce qu’il faut faire ? Si ce que je fais n’est pas en accord avec la vérité, alors je dois prier Dieu et ensuite changer et me repentir. Si c’est en accord avec la vérité, c’est la grâce de Dieu et le gouvernement de Dieu qui me permettent de pratiquer cette vérité. Je dois alors remercier Dieu et, après cela, je voudrai satisfaire Dieu encore plus. » Voilà quelqu’un qui cherche la vérité. À quoi cela sert de rester longtemps sans réfléchir sur soi-même, de toujours compter sur ses ruses mesquines et ses petits dons pour faire son travail ? Serez-vous alors capable de guider les autres et des les faire entrer dans la réalité de la vérité ? Non, cela ne sert à rien. Compter sur ses dons pour accomplir le travail requis, c’est résister à Dieu. En fin de compte, cela revient à emprunter le chemin des antéchrists : n’en est-il pas ainsi ? Si quelqu’un qui aime vraiment la vérité écoute un sermon et comprend la vérité, il est alors capable de mettre en œuvre les parties qu’il comprend et de les appliquer. Il est capable de garder cette vérité dans son cœur et de l’exprimer dans son comportement. Et ensuite, quand il commet des fautes, il est capable d’y réfléchir conformément à la vérité. S’il s’aperçoit que c’est lui qui est en faute, il se repentira alors auprès de Dieu. Voilà quelqu’un qui aime la vérité. Le comportement et la mentalité de cet individu qui aime la vérité sont pleins de dévotion et conformes à la volonté de Dieu. C’est quelqu’un qui vit devant Dieu. En réfléchissant souvent sur tout ce qu’il fait, en examinant ses propres défauts, ses insuffisances, et en s’équipant de la vérité et en cherchant la vérité, ce genre de personnes sera finalement capable d’obtenir la vérité. Mais si une personne s’en remet à ses propres dons, à sa propre intelligence ou à la philosophie de Satan pour agir lorsqu’elle rencontre une situation et que, même si elle ne fait rien de mauvais extérieurement, elle n’entre pas dans la vérité et n’aide pas les autres, que dira Dieu à son sujet ? Aux yeux de Dieu, quel est le problème que posent des comportements et des actions de ce type ? C’est faire beaucoup de choses qui n’ont rien à voir avec la vérité. S’en remettre à ses dons dans le travail, cela n’a rien à voir avec la vérité ; s’en remettre à son intelligence pour accomplir les choses, cela n’a rien à voir avec la vérité ; et s’en remettre à la philosophie de Satan pour accomplir les choses, cela a encore moins à voir avec la vérité. Il y a même des choses qui ne sont pas des crimes et qui ne vont pas à l’encontre de la vérité aux yeux de l’homme, mais qui, pour Dieu, n’ont rien à voir avec la vérité et qui ne montrent pas qu’on a la réalité de la vérité. Quelles sont les conséquences quand on ne fait que des choses qui n’ont pas de rapport avec la vérité ? Celui qui n’a pas la vérité sera finalementpuni parce qu’il n’a pas la réalité de la vérité. Quelqu’un de ce genre peut-il parvenir au salut ? Certains disent : « Il n’a fait aucun mal pendant tant d’années. Même s’il ne fait pas les choses conformément aux principes de la vérité, il ne fait pas de mal non plus. Quelqu’un de ce genre a-t-il donc la réalité de la vérité, oui ou non ? » Même si une personne de ce genre n’est pas considérée comme mauvaise et est même quelqu’un de bien du point de vue des conceptions humaines, elle ne peut pas parvenir au salut parce qu’elle n’a pas la réalité de la vérité. Si quelqu’un de ce genre croit pendant de nombreuses années, ne fait aucun mal et est reconnu généralement comme quelqu’un de bien, mais qu’il n’a pas la réalité de la vérité, que lui arrivera-t-il en fin de compte ? Assurément, il ne pourra pas entrer au royaume. Mais y a-t-il un lien entre ce genre de personnes et les exécutants loyaux ? Les exécutants loyaux sont-ils les personnes de ce genre ? Si les personnes de ce genre exécutent des services jusqu’à la fin et sont loyales, elles seront au mieux considérées comme des exécutants loyaux. Elles ne seront pas considérées comme des gens de Dieu, mais elles seront considérées comme des exécutants loyaux, et ce sera déjà une bonne chose.

Les exécutants loyaux sont tout à fait bénis. Si on observe les personnes religieuses des différents pays du monde, on s’aperçoit qu’aucune d’entre elles ne reçoit cette bénédiction. Pourquoi ne reçoivent-elles pas cette bénédiction ? Leur caractère est bon et elles ne dérangent pas les autres. C’est qu’elles ne croient pas en Dieu et qu’elles n’exécutent pas un service à ce stade de l’œuvre de Dieu. Peu importe donc quel est leur caractère, elles doivent toutes être éliminées. Les exécutants loyaux sont ceux qui exécutent du service pour Dieu volontairement et jusqu’au bout. Quelle récompense Dieu réserve-t-il aux exécutants loyaux ? Vivre mille ans à l’ère du règne millénaire. Ces individus sans vie pourront vivre mille ans à l’ère du règne millénaire ; n’est-ce pas là la grâce de Dieu ? Vous vous demandez : « Après avoir vécu mille ans, pourront-ils accéder aux nouveaux cieux et à la nouvelle terre ? » Après la fin du règne millénaire, Dieu libérera Satan et les mauvais esprits et leur permettra de sortir de la fosse sans fond. Ces événements commenceront à rendre les gens perplexes et, lorsque les gens seront perplexes, ces exécutants sans vie seront perplexes eux aussi et se tourneront à nouveau vers Satan et, à ce moment-là, ils seront anéantis. Ils se verront offrir mille ans de grâce. Pourquoi leur donner mille ans de grâce ? C’est la récompense que Dieu leur donnera en échange du service qu’ils auront exécuté, vous comprenez ? Mais les gens qui n’ont pas la vérité finiront-ils tôt ou tard par être anéantis ? Tôt ou tard, ils mourront tous, mais mieux vaut mourir plus tard que plus tôt. Les exécutants loyaux pourront vivre mille ans. Recevoir la bénédiction de mille ans de vie, est-ce peu de chose ? Certaines personnes ne sont même pas disposées à être des exécutants. Si vous n’êtes pas disposé à être un exécutant, il vous faut chercher la vérité, c’est la seule option. Si vous ne cherchez pas la vérité, vous n’aurez même pas l’occasion de devenir un exécutant. Vous irez en enfer, où vous pleurerez et grincerez des dents, et vous finirez ainsi. Regardez ce qui arrive aux gens qui se font arrêter et mettre en prison de nos jours, on dirait qu’on leur a brisé le cœur, qu’en est-il ? Si quelqu’un se fait condamner à trois ans de prison, il se dit : « Comment vais-je faire pour tenir trois ans ? » Si quelqu’un se fait condamner à dix ans de prison, il se dit : « Trois ans, ça peut aller, mais ce sera dur de tenir dix ans », et son cœur se brise. Certaines personnes deviennent des Judas, elles préfèrent devenir des Judas que d’aller en prison. La prison est une épreuve difficile à supporter, elle vous brisera le cœur, vous aurez le sentiment que votre vie en prison est inhumaine, on vous traitera comme un simple animal, on pourra vous torturer comme on voudra. Certains diront peut-être : « Pourquoi dites-vous des choses comme cela ? Pourquoi prêchez-vous ainsi ? » C’est pour vous dire qu’aller en enfer est pire que d’aller en prison ! Certains diront peut-être : « Je n’ai pas fait l’expérience de l’enfer ». Si vous n’avez pas fait l’expérience de l’enfer, allez voir ce qu’est la prison, les deux se ressemblent, mais l’enfer est encore plus horrible que la prison ! Qu’est-ce que le Seigneur Jésus Lui-même a dit ? « Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point » (Marc 9:48). Vous brûlerez dans le feu de l’enfer et subirez la morsure d’insectes. Cela n’a-t-il pas l’air douloureux ? N’est-ce pas pire que la prison ? Si donc vous ne cherchez pas la vérité avec application, vous irez en enfer à ce moment-là et vous serez finis !

De nos jours, il est difficile de faire chercher la vérité à quelqu’un, il est difficile de lui faire pratiquer la vérité, très difficile. Beaucoup de gens ne cherchent pas du tout la vérité. Les personnes de ce genre sont des damnés, elles auront une vie de souffrance, une vie en enfer. C’est quand elles arriveront en enfer qu’elles se mettront à bien se comporter. Il y a un dicton qui dit : « Les bonnes paroles ne peuvent pas persuader les damnés ». C’est absolument vrai ! La famille de Dieu essaie toujours de communier pour inciter les gens à chercher la vérité. C’est pour leur faire emprunter le chemin de la lumière du soleil, le chemin de la lumière, que l’onpeut entrer au royaume des cieux. Celui qui ne suit pas ce chemin, s’il essaie de se précipiter en enfer (même si celui-ci n’a pas de portes et qu’il ne pratique ni n’accepte la vérité), que lui arrivera-t-il en fin de compte ? S’il agit toujours contre la famille de Dieu, il ira finalement en enfer et se mettra à bien se comporter là-bas, il pleurera et gémira en enfer pour l’éternité. Il y a des gens de nos jours qui ne sont pas prêts à souffrir, qui se plaignent, qui veulent arrêter de croire et rentrer chez eux à chaque fois qu’on leur cause le moindre tort. Ce type de personnes aime-t-il la vérité ? Ce type de personnes est-il en danger ? Courent-elles le risque de trahir Dieu ? Oui, elles courent un grave risque ! On ne peut ni provoquer ni offenser les gens de ce type. On ne peut jamais les provoquer, ni les offenser. Si on les offense, ils ouvriront aussitôt les portes de l’enfer de force, et ils iront tout simplement en enfer. « Je n’y crois pas, je rentrerai chez moi, je n’y crois pas ! Ceux qui veulent y croire sont libres de le faire mais, moi, je n’y crois pas ! » Vous dites ces mots-là avec beaucoup de légèreté : « Je n’y crois pas ! » Mais, un jour, vous irez en enfer, et vous vous rappellerez avoir dit ces mots et vous comprendrez combien vous aurez été stupides. Vous vous dites : « Je suis très intelligent, je suis si intelligent, personne n’est aussi intelligent que moi. » Mais, au vu de ce que vous venez de dire, vous êtes des imbéciles de premier ordre ! Personne n’ose vous offenser, personne n’ose vous critiquer : n’est-ce pas stupide ? Savez-vous pourquoi ils veulent vous provoquer ? Savez-vous pourquoi cela vous arrive ? Tout cela est organisé par Dieu. Dieu fait en sorte que des choses de ce genre vous arrivent pour savoir si vous aimez la vérité, si vous pouvez accepter la vérité et si vous vous soumettrez à la vérité. Si vous ne le pouvez vraiment pas, alors Dieu n’accomplira pas Son œuvre sur vous et ne vous fera pas passer les nombreux types d’épreuves. N’est-ce pas un signe de l’amour de Dieu si Dieu utilise vos affaires et votre environnement ? C’est ainsi que Dieu utilise votre environnement, votre entourage, les évènements et les choses de votre vie pour vous former et vous apprendre à vous soumettre à la vérité et à accepter la vérité. De la sorte, vous êtes conduit peu à peu vers le bon chemin de la foi en Dieu. L’absence totale de souffrance est-elle acceptable ? Si vous ne souffrez pas un peu, lorsque vous souffrirez beaucoup plus tard, vous serez « incapables de supporter les petites épreuves et vous serez engloutis par les grandes épreuves. » Il y a un dicton populaire en Chine qui dit : « Perdre un peu pour gagner beaucoup. » Il y a du vrai là-dedans : ce dicton signifie qu’il vaut mieux subir de petites pertes pour éviter de grosses pertes et ne pas faire de grosses erreurs. Si vous n’endurez pas maintenant de petites épreuves, que se passera-t-il au final ? Que vous arrivera-t-il au final ? Vous serez engloutis par les grandes épreuves, n’est-ce pas vrai ? N’est-ce pas une bonne chose si vous trébuchez maintenant, si vous faites l’objet d’émondages et de traitements, d’épreuves et de raffinements, si vous apprenez à vous soumettre à la vérité et à chercher la vérité et si vous les traitez conformément aux principes ? Qu’est-ce qui rend une personne honorable ? Quelqu’un de corrompu n’a pas d’honneur. Apprenez à souffrir un peu et endurez toutes sortes d’humiliations et toutes sortes de punitions pour vous soumettre à la vérité. Nous préférons la vérité à la vanité : c’est cela, l’intelligence !

Source :  L'Église de Dieu Tout-Puissant